Pourquoi prendre une assurance propriétaire non occupant ?

Plusieurs responsabilités incombent aux propriétaires de biens immobiliers. Mis en location, ces biens sont souvent assortis d’une assurance. Il revient aux responsables de choisir celle qui lui convient le mieux. En s’adressant à un cabinet d’assurance, ils peuvent bénéficier de conseils pratiques afin de les aider à trouver la meilleure couverture possible. C’est un choix déterminant qui rassure et qui permet de pouvoir faire face à certains imprévus avec sérénité. Les propriétaires sont donc sensibilisés sur l’importance de cette démarche.

Coup d’œil sur l’assurance propriétaire non occupant

C’est une assurance que vous pouvez contracter en tant que propriétaire disposant d’un bien immobilier, qui a été mis en location. Les experts de l’immobilier recommandent fortement l’assurance propriétaire, le meilleur moyen de protéger vos biens. De par sa spécificité, elle peut servir de complément à l’assurance déjà souscrite par le locataire qui, dans certains cas, est jugée insuffisante. En substance, cette assurance propriétaire a pour rôle la couverture de dommages potentiels causés aux installations pendant que le locataire est absent.

En dépit du fait qu’elle n’est pas obligatoire, cette assurance est conseillée, puisqu’elle vient servir de garde-fou pour protéger contre certains manquements des autres couvertures, même celles qui sont obligatoires. Pour avoir de plus amples informations sur l’utilité d’un cabinet d’assurance en la matière, veuillez accéder au site magazine-assurance.fr.

L’assurance propriétaire non occupant, une nécessité

Quand un logement est mis en location, il arrive à un certain moment que le locataire s’absente pour de multiples raisons. Depuis le départ d’un locataire à l’arrivée d’un autre, il y a une période pendant laquelle le logement reste inoccupé. En souscrivant à une assurance propriétaire non occupant auprès d’un cabinet d’assurance, les dégâts qui pourraient être occasionnés durant ce laps de temps seront couverts. De cette façon, vous évitez d’avoir à payer de votre poche les travaux ou les réparations si la responsabilité du bailleur n’est pas engagée.

Même si sa responsabilité est reconnue, dans certains cas, il ne pourra participer aux charges qu’en partie. Puisqu’il n’est pas possible de prévoir les sinistres, il faut se rapprocher d’un cabinet d’assurance pour prendre les dispositions qui s’imposent pour faire face aux imprévus quand ils se présentent. C’est un moyen pratique de se prémunir contre les risques locatifs dont les répercussions peuvent revenir chères. Cette couverture est similaire au multirisque habitation qui propose des garanties responsabilité civile, incendie ou explosion.

Les avantages d’une assurance propriété non occupant

En souscrivant à cette assurance, le propriétaire dispose de plusieurs avantages. Il est tout d’abord, couvert pour plusieurs risques au même titre que le locataire. Les cotisations sont aussi abordables et coûtent moins cher que celles d’une assurance habitation classique. En plus de l’aspect financier qui est déterminant, les garanties proposées par le cabinet d’assurance pour ce genre de contrat sont multiples.

En effet, des indemnités sont prévues pour les catastrophes naturelles, les dégâts des eaux, le vol, le vandalisme, la responsabilité civile ou les explosions. Le contractant a la possibilité d’ajouter des garanties supplémentaires pour loyers impayés ou protection juridique. Cette assurance couvre donc un large spectre de risques qui sont dans la plupart des cas à la charge du propriétaire.

Il est donc tout à fait légitime pour ce dernier d’opter, via un cabinet d’assurance, pour une garantie qui lui offre une couverture aussi étendue. Son utilité n’est clairement plus à démonter d’autant que la loi Alur facilite l’accès à cette assurance. La loi en question autorise un propriétaire non occupant à, au nom de ses bailleurs, contracter une assurance multirisque. Les garanties de l’assurance facilitent également la participation aux charges de copropriété. Le fait qu’elle soit facultative ne fait pas moins de l’assurance propriétaire non occupant, une couverture à laquelle devrait penser tous ceux qui possèdent des biens immobiliers. Ils gagneraient en sérénité avec la possibilité d’une plus-value pour leurs logements.