Quelles formalités administratives pour devenir livreur ?

De plus en plus de particuliers, mais aussi de plateformes font appel aux services d’un livreur. Cette activité a le vent en poupe depuis un certain temps, d’autant plus avec la pandémie actuelle du coronavirus. Cependant, elle nécessite certaines démarches administratives avant d’être exercée. En revanche, si vous manifestez de l’intérêt pour ce métier voici les informations à savoir absolument avant de vous lancer.

Pourquoi créer une micro-entreprise pour exercer en tant que livreur ?

Le métier de livreur vous tente-t-il ? Voici comment procéder pour l’exercer. Dans un premier temps, vous devez créer une micro-entreprise. Grâce à ce statut, vous pouvez désormais proposer vos services sur une plateforme. Selon l’offre, vous postulez en fournissant les pièces demandées conformément au profil requis pour le poste. Diverses entreprises recherchent à temps partiel ou pour un poste permanent des livreurs pour consolider leurs équipes. Par exemple, voici quelques conseils pour devenir livreur Uber Eats en toute simplicité pour exercer votre passion.

Le statut de micro-entrepreneur pour devenir livreur est simple et parfaitement flexible. Son mode de fonctionnement le rend accessible à toute personne désireuse de s’essayer à une nouvelle activité. Il permet de pouvoir exercer en toute légalité de nombreuses professions en profitant d’un régime social et d’une imposition fiscale avantageux. Ainsi, il se révèle d’une grande utilité si vous envisagez de vous lancer dans la livraison. Cependant, sa création requiert certaines démarches administratives.

Quelles formalités administratives pour devenir livreur ?

Les principales étapes pour devenir micro-entrepreneur

Pour exercer la fonction de livreur, le statut de micro-entrepreneur vous facilitera la vie. Vous devez tout d’abord soumettre un lot de pièces dont : la déclaration PO, votre carte d’identité et d’autres documents complémentaires. Il s’agit de la déclaration de non-condamnation et du justificatif de domicile. À ce niveau, pour certaines professions il est demandé de présenter un diplôme ou parfois une preuve d’expérience dans le domaine.

Ensuite, vous devez transmettre ces documents au CFE pour l’enregistrement de votre structure dans le registre du commerce et des sociétés (si vous êtes commerçant) ou dans le registre des métiers (si vous exercez dans l’artisanat). À l’issue de cette étape, vous obtenez votre numéro SIRET. Dès lors, vous devez créer un compte en ligne pour la déclaration et le règlement de vos prochaines cotisations sociales. Vous devez attendre trois mois pour la première déclaration du chiffre d’affaires afin d’actualiser votre entreprise.

Formulez une demande de l’ACRE (Aide à la Création ou à la Reprise d’une Entreprise) afin de jouir de ses avantages. Celle-ci devra être introduite au maximum 45 jours après la demande de statut. À ce niveau, vous pouvez procéder à l’ouverture d’un compte bancaire professionnel pour vos transactions dans un délai n’excédant pas une année. Ensuite, faites la déclaration initiale de Cotisation Foncière des Entreprises. Enfin, faites part de vos impôts selon le régime fiscal dédié au micro-entrepreneur et acquittez-vous de cette taxe selon le montant facturé. Ainsi, pour exercer en tant que livreur, vous devez remplir quelques formalités administratives et ainsi devenir micro-entrepreneur avec toutes les étapes que cela implique.