Entretien professionnel : que faut-il savoir de cette nouvelle obligation légale ?

Qu’est-ce que l’entretien professionnel ?

L’entretien professionnel est un entretien spécifique entre un salarié et un représentant de l’entreprise (direction, rh, manager…). Il a pour objectif d’aborder les perspectives d’évolution du projet professionnel du collaborateur. La qualification et l’emploi sont notamment au cœur de cet entretien afin d’aider le collaborateur à envisager son futur professionnel et éventuellement d’envisager une mobilité externe ou même interne.

Il a été mis en place suite à la publication au journal officiel de la loi du 6 mars 2014 et est imposé tous les 2 ans à partir de la date d’embauche du collaborateur et après un congé de longue durée (maladie, maternité, sabbatique…).

Entretien professionnel : que faut-il savoir de cette nouvelle obligation légale ?

Lors de cet entretien professionnel, l’enjeu est de faire le bilan des compétences, qualification, besoins en formation, la situation actuelle et l’évolution future du salarié.

Il est à noter que lorsque le salarié obtient une certification professionnelle (diplôme inscrit au RNCP) dans le cadre de la période de professionnalisation ou du plan de formation et que celle-ci a été obtenue en accord avec l’employeur, il doit étudier avec le collaborateur les possibilités d’évolution au poste actuel ou sur un poste différent et ce, au plus tard lors de l’entretien professionnel suivant.

Remplace-t-il l’entretien annuel ?

L’entretien professionnel ne remplace pas l’ entretien annuel, il s’en distingue par le fait qu’il traite de l’évolution et de la carrière du salarié et pas du tout de l’opérationnel et des objectifs quotidiens liés à la mission actuelle du collaborateur. Si la conduite de l’entretien annuel d’évaluation n’est pas obligatoire, chaque entreprise, quelle que soit sa taille, est tenue de proposer et de réaliser un entretien professionnel à ses salariés dès lors qu’ils ont 2 ans d’expérience au sein de la société.

Si dans les faits il est plus pratique de coupler entretien professionnel et entretien annuel, il est conseillé de bien différencier les deux lors du passage en marquant une pause et en produisant 2 comptes-rendus différents. Dans tous les cas, les comptes-rendus d’entretiens professionnels doivent être archivés et une copie doit être remise aux salariés.

Tous les 6 ans, l’entretien professionnel doit faire l’objet d’un bilan récapitulatif du parcours professionnel du collaborateur. Pour les salariés en poste dans l’entreprise au moment de la promulgation de la loi, ce bilan doit avoir lieu au plus tard le 7 mars 2020.