Marché de la Pharmacie en France : quelles évolutions ces dernières années ?

Depuis l’explosion du marché pharmaceutique et la mise sur le marché de centaines de médicaments sous différentes formes, les pharmacies offrent à la fois un accès aux médicaments et des conseils avisés de docteurs en pharmacie.
Les pharmaciens connaissent les principales molécules utilisées dans la fabrication des différents médicaments, ainsi que leurs effets indésirables. Ils peuvent ainsi aider ou alerter les patients des risques et des effets indésirables de certains combinaisons de médications.

Depuis peu les pharmacies peuvent également proposer la vente en ligne de médicaments, sous certaines conditions.

L’évolution des pharmacies physique en France

En France, chaque pharmacien doit théoriquement dispenser ses conseils dans la prescription d’un médicament en fonction de vos maux, mais également de nombreux autres facteurs, comme les allergies, vos contre-indications…

Cependant le gouvernement a remis en cause plusieurs points importants concernant cette profession réglementée, dont 3 en particuliers :

  • la fin du numerus clausus sur l’installation des pharmacies. Actuellement on ne peut installer plus d’une pharmacie pour 2500 habitants, mais cette obligations pourrait sauter et inciter à des installation uniquement dans des zones attractives au détriment des autres
  • le monopole de la vente des médicaments sans ordonnance pourrait disparaître, ce qui permettrait une vente en supermarché à des prix auxquels les officines ne pourront jamais descendre, faute de commandes groupées suffisantes
  • enfin l’interdiction a été faite aux pharmacies d’ouvrir le dimanche, alors qu’ils pouvaient jusqu’ici ouvrir 7 jours/7 et 24 heures/24.

La déréglementation de la profession pourrait entraîner d’autres dérives : les pharmaciens offrent des conseils gratuits et indispensables avant d’entamer un nouveau traitement, même sans ordonnance. Faire l’impasse de ce conseil peut se révéler dangereux, notamment s’il s’agit d’un traitement long et/ou non prescrit par votre médecin généraliste.

Pharmacie en ligne, danger potentiel ?

Si l’absence d’une composante conseil n’est pas un risque systématique en grande surface, il fait clairement défaut lors d’un achat de médicament sur une pharmacie en ligne.

En France l’activité de pharmacie en ligne est réglementée : une pharmacie en ligne doit avant tout posséder sa propre pharmacie physique sur le territoire et obtenir préalablement une autorisation de commercialisation de produits de santé, délivrée par l’Agence Régionale de Santé (A.R.S) dont elle dépend.
Par ailleurs les pharmacies en ligne doivent pratiquer les même prix qu’en officine, ce qui les rend finalement assez peu compétitives.

Une fois la pharmacie en ligne ouverte, le pharmacien doit obliger la lecture de la posologie, des contre-indications et de l’ensemble de la notice du médicament. Une signature numérique est alors demandée aux clients engageant leur responsabilité lorsqu’ils achètent un médicament en ligne.

Malgré tous ces prérequis et décharges de responsabilité, il n’est pas rare que les clients ne prennent pas en compte les réels dangers d’un médicament…

Quelles différences entre les pharmacies françaises et américaines ?

Même si les pharmacies en ligne françaises ne peuvent garantir l’utilisation correcte des médicaments qu’elles proposent, elles ont au moins l’avantage de respecter un cahier des charges très strict et révisé régulièrement par la Haute Autorité de Santé, ce qui n’est pas le cas dans les pharmacies américaines. Ne disposant pas des mêmes règles en matière de santé publique que les pharmacies françaises, elles peuvent proposer des médicaments en libre-service qui ne sont disponibles, en France, que sur ordonnance.

Ce libre accès a cependant un coût : les médicaments sont beaucoup plus chers que les médicaments vendus en France.

Avec une course au chiffre constante chez les grands distributeurs de médicaments, et la simplification de la vente de ces produits, les tarifs restent avantageux comparé aux autres pays du monde. Le risque d’une démocratisation de la prise de médicaments comporte plusieurs dangers : interactions médicamenteuses, contre-indications, accoutumance dégradant l’efficacité de la molécule…

Il faut donc toujours garder à l’esprit que quelque soit son mode d’achat, un médicament, même sans ordonnance, peut représenter un danger s’il n’est pas pris correctement.

pharmacie

marché de la parapharmacie en france

phamacie

pharma

pharmacie en france

photo de pharmacie et ces clients