Créer une société offshore à Maurice

L’Île Maurice est située au sud-ouest de l’océan indien, en plein cœur de l’archipel des Mascareignes. Elle s’étend sur plus de 1800 km² et est d’origine volcanique. Ce fut une colonie britannique jusqu’à ce qu’elle devienne en 1968 un pays indépendant. Au niveau politique, c’est une république depuis 1992.

Le tourisme, l’agriculture (thé, canne à sucre), les services financiers et l’industrie textile ont une place fondamentale dans l’économie du pays. L’île Maurice héberge environ 1,2 millions d’habitants, appartenant à différentes cultures. Ainsi, les langues les plus parlées sont : l’anglais, le français et le créole mauricien.

Créer une société offshore à Maurice

L’île Maurice a une juridiction qui combine droit français et droit anglais. Elle a pour avantage d’offrir un total anonymat aux créateurs et actionnaires de la société offshore, leurs noms n’étant pas publiés. La société peut être créée par une seule personne et sans capital minimum. En revanche, il faut pouvoir fournir au moins une action. Les nominatives ainsi que d’autres types d’actions sont acceptées. Elles peuvent être délivrées avec ou sans valeur nominale et des actions privilégiées rachetables peuvent être émises.

Pour créer une société, il faut tout d’abord déposer un mémorandum et les articles d’Association chez un greffier. Un certificat délivré par un avocat local doit venir appuyer la demande et attester que toutes les procédures ont été effectuées. Par la suite, les salariés doivent signer des formulaires de consentement, qui seront déposés auprès du registre des sociétés. La législation est transmise en anglais et en français. La documentation, elle, peut être écrite dans n’importe quelle langue, à condition qu’elle soit accompagnée d’une traduction en anglais.

Les sociétés détentrices d’une Licence GBC2 ne peuvent pas faire d’affaires au sein de l’île Maurice. Celles-ci doivent avoir au moins un directeur, qui peut être soit une personne soit une société. Les administrateurs peuvent être de toute nationalité mais il faut savoir qu’ils n’ont pas le droit d’être actionnaires.

Les avantages à ouvrir une société à Maurice

  • Aucun impôt.
  • Pas de droit de succession sur les actions détenues par les non-résidents.
  • Pas de T.V.A.
  • Une seule personne est nécessaire pour la création d’une société et elle peut-être non résidente.
  • Pas de capital minimum pour constituer la société.
  • Anonymat garanti des actionnaires et des directeurs.
  • Pas d’obligation de tenir une comptabilité.
  • Pas de réunion annuelle des actionnaires obligatoire.
  • Faible coût d’immatriculation et de renouvellement.
  • Délai de création très rapide (2 jours seulement).
  • Décalage horaire faible : GMT+4.