Peut-on percevoir une indemnisation après une erreur médicale ?

Certains se demandent s’il est possible d’obtenir une indemnisation lors d’une erreur médicale. La réponse est évidente, la victime du préjudice peut bel et bien en bénéficier. Afin de connaître toutes les démarches à effectuer, il faut recourir à un avocat spécialisé. Le montant de réparation dépend bien entendu de l’ampleur de l’erreur commise par le professionnel de santé. Plus d’informations dans cette page.

Erreur médicale : à quelle indemnisation peut prétendre la victime ?

Comme on le dit souvent, l’erreur est humaine. Mais les conséquences qu’elle entraîne peuvent tout de même être graves. Plus concrètement, une faute commise par un médecin peut aggraver l’état de santé d’un patient. Afin de réparer les dommages subis, ce dernier a le droit de réclamer une indemnisation. Quoi qu’il en soit, la notion de faute médicale et la responsabilité médicale sont parfois mal interprétées par les patients. Raison pour laquelle il faut faire appel à un avocat spécialiste du droit médical et du dommage corporel. Il possède toutes les compétences requises pour aider la victime à obtenir une indemnisation suite à une erreur médicale. Il peut aussi s’agir d’un défaut d’information ou d’un abus tarifaire.

Peut-on percevoir une indemnisation après une erreur médicale ?

Afin d’éclaircir la situation concernant l’interprétation des fautes médicales et de la responsabilité médicale, la jurisprudence a établi une liste des erreurs médicales. Il s’agit généralement de la négligence ou de l’imprudence, d’une erreur de traitement ou d’une faute technique. Il en va de même pour les erreurs de diagnostic et les défauts d’information du patient. Même si la faute ne relève pas de l’intervention directe du médecin, sa responsabilité civile sera engagée. Accompagnée par un avocat spécialisé, la victime du dommage corporel (faute médicale) peut lancer une procédure amiable afin d’obtenir la réparation adéquate. Si l’erreur a été prouvée, le médecin ou l’hôpital devra accorder une indemnité au patient.

Vers qui se tourner pour obtenir la meilleure indemnisation en cas de faute médicale ?

Il est vrai que tout le monde peut commettre des fautes. Comme il a été déjà mentionné, s’il s’agit de fautes professionnelles commises par un médecin, la victime (patient) peut bénéficier d'une indemnisation. Afin d’évaluer l’ampleur de l’erreur médicale, il est préférable d’opter pour un spécialiste en réparation du dommage corporel. Il suffit de lui confier tous les détails de l’affaire, et il s’occupera du reste. Il faudra bien sûr conserver les documents justificatifs (copie du dossier médical, certificats médicaux, etc.) de la faute commise, sinon, la victime ne pourra pas entamer une procédure amiable auprès du médecin ou de l’établissement. Si tout se passe comme prévu, l’auteur de l’erreur devra verser une indemnisation à cette personne.

Il faut toutefois retenir que les cabinets d’avocats spécialisés en dommage corporel sont nombreux. Il sera donc difficile de faire le bon choix. Afin d’éviter les mauvaises surprises, il vaut mieux visiter le site web du cabinet convoité avant toute prise de décision. Si les avocats qui y travaillent maîtrisent différents domaines d’expertise (droit immobilier, droit commercial, etc.), ce serait l’idéal. À noter que les avis des clients constituent d’excellentes sources d’information. Il ne faut pas oublier de les consulter pour évaluer la fiabilité du cabinet en question. Bien sûr, les cabinets d’avocats les plus proches sont à privilégier.