Avocat en droit des affaires : quand faire appel à lui ?

Spécialisé dans le droit commercial et dans le droit des sociétés, l'avocat d'affaires offre ses services en contentieux ou en conseil. Il ne plaide qu'en cas de litige. Il peut être utile de faire appel à lui dès que l'on crée sa société, pour obtenir des conseils sur sa constitution, sa forme sociale, et la rédaction de ses statuts.

Le droit des affaires est une branche du droit privé qui englobe plusieurs disciplines, avec des domaines d'applications variés. On y retrouve le droit commercial, des affaires et de la concurrence, et le droit des sociétés. Un Avocat droit des affaires et de la concurrence, et droit commercial intervient notamment en cas de litige. Il aide ses clients (commerce, PME, ou grande entreprise) à opter pour la meilleure stratégie, et à défendre leurs intérêts face à la partie adverse.

Avocat en droit des affaires : quand faire appel à lui ?

Au quotidien, en tant que conseiller, ou représentant de son client il est à même d'anticiper les problèmes, et de déceler les failles.

À quel moment faire appel un avocat dans le droit des sociétés

On peut faire appel à un avocat dans le droit des sociétés :

  • soit au niveau de la gestion courante et de l'organisation au quotidien (suivi juridique et rédaction des actes juridiques, rédaction des procès-verbaux d'assemblée, protection de la propriété intellectuelle, émissions de valeurs mobilières…)
  • soit pour des motifs plus exceptionnels, comme la modification de la société, les opérations de restructuration, sur le capital…

C'est lui, également, qui représente la société devant les juridictions. En cas de contentieux entre la société et des tiers, des actionnaires, des associés ou aussi des dirigeants, il participe à la recherche de solutions pour son client. Ainsi, il prend part à l'élaboration des accords et des transactions.

D'une façon générale, un avocat est important aux différentes étapes de la vie d'une entreprise : lors de sa création, de ses différentes phases de développement, en cas de litige, et lors de sa cession d'activité ou de sa transmission.