Que faut-il savoir sur l'audit d'acquisition ?

Dans le cas d’une reprise de société, vous devez nécessairement passer par un audit d’acquisition. Cette démarche permet de garantir la fiabilité de toutes les informations relatives à la société que vous vous apprêtez à acquérir. Elle sert aussi à déterminer si le prix de cession correspond vraiment à la valeur de l’entreprise. On vous livre plus de détails dans les lignes qui suivent.

Qu’est-ce qu’un audit d’acquisition ?

Un audit d’acquisition désigne l’ensemble des opérations de collectes de données et d’analyses effectuées sur une société durant une période déterminée . Il concerne souvent les achats de fonds de commerce et les prises de participation dans une entreprise. L’audit d’acquisition prend plusieurs formes et couvre les aspects suivants : comptable et financier, fiscal, juridique, social et organisationnel.

Ainsi, en fonction des missions effectuées, cette tâche peut être confiée à un expert-comptable, un commissaire aux comptes, un professionnel du droit ou un banquier. Il est important de préciser que l’audit d’acquisition est une opération qui se fait à la demande de l’acheteur. C’est ce dernier qui missionne et paie l’auditeur. Si vous êtes sur le point d’acheter une société et que vous souhaitez faire réaliser un audit d’acquisition en bonne et due forme, n’hésitez pas à vous rendre sur le site www.fiduciaire-yadan.fr, un cabinet d’expert-comptable qualifié en la matière.

Que faut-il savoir sur l'audit d'acquisition ?

Audit d’acquisition : quand, pourquoi et comment ?

Vous envisagez d’acquérir une société ? L’audit d’acquisition reste de loin la meilleure solution pour dissiper les moindres doutes.

Quand réaliser un audit d’acquisition ?

Il est possible de planifier un audit d’acquisition dès la signature d’une lettre d’intention. Cela ne vous empêche pas pour autant d’entamer cette démarche avant la cession, au stade où les négociations sont déjà avancées.

Pourquoi effectuer un audit d’acquisition ?

L’audit d’acquisition a pour objectif de mettre en évidence les risques et les problèmes de toute nature sur le domaine à analyser. Elle permet aussi de vérifier l’exactitude des informations fournies par le cédant. En amont, cette démarche vous aide à avoir une compréhension globale et exacte de la société que vous souhaitez acquérir. Elle vous permet aussi de négocier un prix de cession plus juste et plus en phase avec le marché.

Comment se déroule un audit d’acquisition ?

Notez que lors d’un audit d’acquisition, les auditeurs peuvent intervenir directement dans l’entreprise. Ils peuvent aussi travailler sur une base de documentation complète mise à leur disposition par le vendeur. En principe, un audit d’acquisition débute par un prédiagnostic lors duquel l’auditeur se concentre sur l’évolution du marché de la société, ainsi que sur son potentiel développement. En même temps, il analyse la situation sociale, la situation juridique et les ressources humaines de l’entreprise.

L’auditeur effectue ensuite une analyse approfondie des risques. Cette opération concerne les services et produits de la société, ainsi que son positionnement par rapport à la concurrence. Il évalue aussi la pertinence de la stratégie de développement adoptée par le gérant actuel de la société.

Enfin, l’audit d’acquisition comporte toujours une évaluation comptable et financière. Cette étape permet de contrôler la véracité des comptes présentés par le vendeur.