Les critères pour trouver un bon avocat

Devoir faire face à la justice n'est pas une situation très agréable et ce quel que soit le côté où l'on se trouve c'est pour cela que bien choisir un avocat est primordial pour pouvoir assurer au mieux sa défense. Le droit français se divise en plusieurs domaines, le droit public, le droit privé, le droit pénal, droit du travail, etc.

Les domaines de compétences d’un avocat

Alors au lieu de se précipiter, il faut prendre le temps de bien étudier et regarder les compétences d'un avocat pour pouvoir faire le meilleur choix possible par rapport au domaine du droit dont notre affaire relève mais aussi en prendre un avec qui nous serons en confiance, qui est disponible.

Les critères pour trouver un bon avocat

Un cabinet d’avocat à Montpellier

Pour les personnes qui habitent sur Montpellier ou dans les voisines avoisinantes, il y a un cabinet d'avocats qui travaille dans plusieurs domaines du droit comme le droit routier, le droit du travail, le droit pénal. Pour prendre connaissance de ce cabinet, il suffit de se rendre sur son site web www.avamagassa-avocat.com.

Sur le site, il est possible de mieux connaitre le parcours de cette avocate mais aussi de lire des témoignages de personnes qui lui ont fait confiance. Ce cabinet d'avocats est très disponible pour ses clients et peut aussi apporter toute son expertise et sa maîtrise du droit dans des affaires juridiques plus complexes. De plus, le cabinet est facilement joignable que ce soit par téléphone, mail, fax, mobile pour avoir une rendez-vous ou pour des informations complémentaires.

La plaque professionnelle d’avocat : un critère de choix ?

Vous vous en doutez, la profession d’avocat être très réglementée et doit obéir à un certain nombre d’obligations. La plaque professionnelle en est un par exemple. Ainsi l’acquisition d’une plaque professionnelle ne peut pas se faire n’importe où.

  • La plaque devra faire entre 20×15 ou 25×15. Il est d’usage également d’utiliser une plaque en laiton, même si rien n’est spécifié au niveau de la loi.
  • Au niveau de la police d’écriture là encore rien n’est imposé, mais pour faciliter la lecture, il est conseillé d'utiliser une police sans empattement (sans serif). Les plus connues sont très certainement Arial, Verdana à ou Trebuchet. Bien évidemment si d’autres plaques sont déjà présentes, le mieux est de reprendre la même police tout en respectant bien entendu la taille de la plaque elle-même.

Vous le voyez en lisant ces quelques lignes, la plaque professionnelle n’est clairement pas un critère de choix pour trouver un bon avocat. Alors sur quoi se baser ? L’avocat a-t-il le droit de faire de la publicité ? Comme d’habitude la réponse est loin d'être claire et limpide. En 2011, la Cours Européenne a indiqué qu’il était impossible d’interdire une démarche commerciale à une profession règlementée (avocat, huissier, notaire). Mais la loi européenne n’est pas forcément la loi française. La loi Hamon de 2014, bien connue pour la résiliation du contrat avant la durée d’un an, autorise les avocats à faire de la publicité. Ils peuvent donc solliciter de façon personnalisée leurs futurs clients. Pour autant, tout n’est pas autorisé :

  • La publicité comparative entre confrères n’est pas possible
  • La publicité ne doit pas contenir des messages pouvant tromper le client
  • Les sms et le démarchage téléphonique sont également proscrits
  • L’avocat ne peut faire mention d’autres activités ou services, autre que celui de sa fonction.
  • Le bâtonnier doit être informé

C’est la CNIL qui va contrôler toutes ces informations. Vous le voyez, il y a beaucoup de contraintes dans la publicité. Dans les faits, peu d’avocats ont franchi le pas. Vous ne pouvez donc pas compter sur cette solution pour trouver un bon avocat. Le mieux reste encore la cooptation ou les avis sur internet. Même si on le sait, les avis peuvent être très facilement falsifiés dans un sens ou dans l’autre. Le mieux est donc de lui poser un maximum de questions par téléphone ou de changer après le premier rendez-vous. Il vaut parfois mieux perdre un peu d’argent que de se retrouver avec un mauvais avocat.

critère dun bon avocat